DIEU VOUS AIME, NE DURCISSEZ PAS VOTRE COEUR

Page  1

Cuadro de texto: -RETOUR-
ÉLIE, LE PRÉCURSEUR. 
...l'ami de l'époux se tient là et l'écoute. Jean 3 : 29 
Le texte proposé, 1 Rois 16 : 29 jusqu'à 17 : 24, envisage une grande réforme qui se prépare pour l'humanité. Pour ce faire, doivent apparaître les réformateurs. Ce sont des hommes qui vont à contre courant des systèmes établis. Le prototype biblique qui est, sans conteste, Élie, car il reçoit avec souplesse les directives de Dieu et se prépare á rétablir le Corps du Christ, le peuple de Dieu. 
Les Évangiles annoncent cette réforme avant la venue du Christ. Il est dit, en effet "Élie viendra d'abord et il rétablira toute chose". C'est ce qui, une première fois, se produisit avec Jean Baptiste qui venait annoncer et mettre en marche une réforme définitive des hommes de foi, de leur façon de côtoyer Dieu en toute amitié. Nous savons aujourd'hui que le monde n'est plus le même depuis ce changement de cap. Il apparaît une notion nouvelle ; le repentir annoncé par Jean Baptiste. Dieu espère le repentir de l'homme, Il demande une "metanoïa", un changement radical de la pensée intime de l'homme pour arriver à devenir Fils de Dieu, un nouvel homme. 
Cet  homme nouveau, ne pouvait plus espérer être agréable a Dieu à travers l'obéissance de la loi de Moïse qui oblige à observer des normes strictes que jamais personnes n'a réussit à pratiquer dans sa totalité. 
Avec l'arrivée du Christ, Jean Baptiste annonce que l'amitié personnelle avec Dieu s'obtient par la foi en Christ et son Sang versé pour la rémission de tous les péchés. Le Christ ouvre une nouvelle voie, celle de l'amitié personnelle avec Dieu qui avait été fermée aux hommes, jusqu'à cette annonce. En effet une fois expulsé de la présence de Dieu, Adam se retrouva dehors du Jardin de l'Éden et Dieu disposa des êtres spirituels pour garder le chemin qui mène à l'arbre de la vie ; Dieu lui-même. Depuis lors tout homme qui osa se présenter en présence de Dieu, vêtu de son homme naturel connaisseur du bien et du mal, mourut irrémissiblement. 
Jean Baptiste, comme Élie d'ailleurs, est un précurseur, plutôt qu'un simple prophète car il ne se limita pas à réclamer le respect de la loi en vigueur à ce moment là, il annonce une nouvel loi, une loi révolutionnaire sans comparaison avec le déjà vu. 
Le Message d'Élie fut adéquat au temps du roi Acab, comme au temps de Jean Baptiste, il l’est toujours aujourd'hui. Il fait la différence avec tout ce que nous connaissons. C'est une réforme, une nouvelle façon d'approché Dieu pour le servir. Nous sommes loin du respect de la pratique religieuse dans l'hypocrisie. 
Le projet de Dieu fait apparaître un précurseur à divers moments de l'histoire de l'humanité pour promouvoir la réforme de l'individu, de son homme intérieur, afin de réformer tout le corps du Christ. Cette réforme, bien que visant l'ensemble des hommes de foi, doit se faire individuellement dans chacun des membres de ce corps. Ce n'est pas une œuvre de groupe, mais bien l'œuvre que chacun de nous doit réaliser en lui, indépendamment des autres, d'autant que chaque homme est conditionné par l'époque où il vit. Pour coller a notre époque, notre époque spirituelle préparée par Dieu, il faut rester vigilant pour programmer en nous les nouvelles configurations aptes à nous faire accéder aux réalités spirituelles d'aujourd'hui. 
Le texte qui suit révèle cette nouvelle configuration pour l'édification du précurseur de notre temps. L'homme que Dieu espère retrouver en chacun de nous, " sa terre promise", notre homme intérieur. Ce sont les prémices d'une réforme intime pour mieux connaître les profondeurs de l'amour de Dieu qui réside en Christ, seul capable de nous mener à la plénitude de "fils de Dieu".