DIEU VOUS AIME, NE DURCISSEZ PAS VOTRE COEUR

Cuadro de texto:  
-RETOUR-
Au commencement était le Verbe (la Parole), et le Verbe était la Pensée( Dieu)...
...et le Verbe était tourné vers Dieu (la Pensée). Tout fut créé par le Verbe et rien de ce qui fut créé ne le fut sans le Verbe. En le Verbe était la Vie et la Vie était la lumière des hommes, et la lumière brille dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas comprise.
La Pensée était hors de la matière, hors du temps, elle n'existait que par rapport à elle-même. Or pour se manifester, il faut un Auditeur qui écoute la Pensée. Car la Pensée est faite par nature pour être transmise de l'un à l'autre. Si non elle reste à l'état pur de Pensée, ultime situation avant l'inexistence.
Donc la Pensée commença par créer le Verbe (la Parole) pour pouvoir s'énoncer elle-même. 
Puis elle conçut comme un canevas, support essentiel pour créer le réceptacle capable de recevoir la Pensée à travers la Parole.
Ce canevas, c'est la création de la matière et donc du temps.  Mais il fallait mettre de l'ordre dans ce chaos originel de fil. C'est ce que fit le Verbe en séparant la Lumière des Ténèbres, le bien du mal, la morale de l'Esprit.
Maintenant il fallait trouver l'Auditeur idéal, alors le Verbe commença par créer les éléments, puis les êtres vivants. Mais tous les êtres qu'il créait se confondaient au canevas, par faisant sa trame et du même coups disparaissaient en tant qu'individus, se fondant dans la Nature. Le Verbe trouva que c'était bien, mais pas encore satisfaisant.
Les animaux une fois créés, le Verbe créa l'Homme. Alors se produit un phénomène qui n'était jamais arrivé avec les autres créatures. L'homme se démarqua de la Nature en prenant un certain recul par rapport à la création, il l'observa et pris conscience de son existence et de sa propre nature ; il pensait ! (Je pense donc je suis) Aucun animal ne l'avait fait avant lui. L'homme était vraiment à l'image et ressemblance de Dieu. Et Dieu vit ce qu'il avait fait, voilà, c'était très bon : sixième jour de la création !
Une chose en amenant une autre, l'Homme voulut se situer lui-même par rapport à la création. Ce qui l'obligea à imaginer une méthode pour se définir lui-même ainsi que la création. 
Il comprit très vite que l'univers n'était pas le fait du hasard et que probablement il y avait un Créateur à l’origine. Il démarra sa recherche dans le seul champ d'action disponible ; la Création, le monde matériel qui l'entoure.
Restant au contact avec la nature environnante, il cherche dans sa vie une définition satisfaisante, mais sans succès car il revient toujours au point de départ. Il décide donc d'explorer la création elle-même pour y trouver une réponse.
Pour ce faire, il ne se préoccupe plus que de sa survie matérielle mais il s'interroge et interroge son environnement. C'est un véritable cri existentiel : « de qui, de quoi suis-je né ? »