DIEU VOUS AIME, NE DURCISSEZ PAS VOTRE COEUR

Cuadro de texto: Les Écritures nous le suggèrent avec Abel, on le retrouve chez Abraham, Il le nomme prêtre selon Melchisédech dans l'évangile selon Jean, le disciple aimé. Remarquez comme aucun d'eux n'avait des liens avec une quelconque religion liturgique. 
Ce n'est certainement pas un ministère ecclésiastique, ni un responsable d'une pratique rituelle. Selon Dieu le sacerdoce est loin de la liturgie et des temples de ce monde. Il pratique un culte spirituel, véritable, engageant l'homme tout entier, parfait et agréable à Dieu. C'est un pacte quotidien avec le Christ dans le recueillement de la solitude, devant le Père. 
Tout homme qui n'est pas disposé à s'offrir lui-même en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu, pour ses amis ne pourra jamais être prêtre. Ce sacrifice spirituel, intime et véritable, produit, en quelque sorte, "l'huile" nécessaire pour faire briller la lumière dans l'Âme des amis, pour qu'eux même produisent la lumière de la vie. 
C'est la bataille quotidienne du Christ qui intercède tous les jours pour l'homme. Si nous nous considérons chair de sa chair et os de ses os, nous aussi devons livrer cette bataille par amour de nos amis. 
La Bible contient des révélations pour tous les âges, elles sont gardées secrètes jusqu'au moment voulu. Le Sacerdoce de l'homme est l'une d'elles, réservée pour notre époque, elle est révélée car le temps est venu pour que toute chose soit restaurée, entre autre la véritable nature de l'Homme de Dieu. 
L'étymologie du mot "sacerdoce" contient le sens de "sacré "qui a beaucoup à voir avec "sacrifice" car le sacerdoce doit offrir un sacrifice. Tout homme désirant devenir sacerdote doit se préparer pour offrir quelque chose en sacrifice. Or l'homme ne possède qu'une seule chose véritablement à lui : son Âme , et c'est ce que Dieu espère le voir offrir en sacrifice. Voila le projet divin enfin révélé :